"Le lieu de l’Autre n’est pas à prendre ailleurs que dans le corps,
il n’est pas intersubjectivité,
mais cicatrices sur le corps tégumentaire"

Jacques Lacan

Fondée en 1997, l’Association Psychanalyse et Médecine (APM) a été portée par l’enseignement de Houchang Guilyardi, en vue de promouvoir rencontres et confrontations entre champ analytique et domaine médical, voire médico-scientifique. Alors qu’avec ses exigences de rationalité scientifique, la pratique médicale contemporaine vise la disparition du symptôme, considéré comme surgissement autonome d'un dysfonctionnement organique, la psychanalyse considère que la vérité d'un Sujet excède le savoir centré en un point du corps. Au croisement du réel, du symbolique et de l’imaginaire, la déraisonnable logique de l'inconscient est au fondement de ses concepts, aussi médecine et psychanalyse se présentent-elles selon des paradigmes opposés.

A partir d'une clinique trop souvent laissée de côté -la clinique des atteintes corporelles- différents groupes de travail se sont peu à peu mis en place. Au cœur de ce dispositif : les consultations psychanalytiques "publiques" de malades atteints d’une pathologie somatique ou organique grave et ce qu’elles nous enseignent. Ce tissage du corps et du psychique, traditionnellement disjoints, permet à l’APM d’occuper une place singulière, à partir d’un aller-retour permanent entre clinique et théorie Au cœur des recherches menées par l’APM, la richesse métapsychologique produite autour de ce foisonnement de réel ouvre sur un questionnement des pratiques médicales et des orientations contemporaines de la recherche scientifique.

Lieu d'échanges et d'élaborations, l’APM se propose de développer, autour de Freud et Lacan, des avancées théoriques sur des concepts métapsychologiques fondamentaux. Ces lieux de travail sont ouverts à tous ceux qui exercent dans le champ médico-psycho-social, et sont impliqués dans une pratique clinique institutionnelle ou libérale, ainsi qu'aux étudiants.

Lieu de réflexion, et d’enseignement, l’APM contribue par ses travaux à la formation des analystes.