Séminaire "Anthropologie et Décentrements"

par Houchang Guilyardi


 « Le programme d’enseignement pour l’analyste reste à créer, il doit comprendre comme matières, aussi bien les sciences de l’esprit, la psychologie, l’histoire de la civilisation, la sociologie, que l’anatomie, la biologie et l’histoire de l’évolution.
Si, ce qui aujourd’hui encore peut paraître fantastique, on avait à fonder une école supérieure de psychanalyse, il faudrait y enseigner bien des choses qu’enseigne également la Faculté de médecine : à côté de la psychologie des profondeurs qui resterait toujours la partie principale, une introduction à la biologie, dans des proportions aussi grandes que possible la science de la vie sexuelle, une initiation aux tableaux cliniques de la psychiatrie. Par ailleurs, l’enseignement analytique engloberait aussi des spécialités qui sont étrangères au médecin et qu’il ne rencontre pas dans son activité professionnelle : histoire de la civilisation, mythologie, psychologie des religions et littérature. »

Sigmund Freud.
La question de l’analyse profane Gallimard, 1985. " Die Frage der Laienanalyse" (1926)


Les 2èmes mercredis du mois de 10h00 à 12h30, à partir d’octobre 2019 au local de l’APM
19 rue de Tournefort, 75005 Paris ( métro Monge)

Comme Freud nous y invitait, nous nous porterons vers des horizons inhabituels, voire inattendus, des questions anciennes ou actuelles, pour élargir notre champ de vision et bénéficier d’autres compétences.
 
Clinique, livres, expériences, théories, métapsychologie.

Nous commencerons par deux séances sur le climat, ses bouleversements, depuis la naissance de la terre jusqu'à l'époque industrielle. Puis nous nous porterons du côté du droit, en partant des Achéménides jusqu'à aujourd'hui. Nous irons ailleurs encore...